Non classé

Elle voulait juste marcher tout droit, de Sarah Barukh

Elle voulait juste marcher tout droit, de Sarah Barukh aux Éditions Albin Michel/Livre de poche.

Quatrième de couverture

1946. La guerre est finie depuis quelques mois lorsqu’Alice, huit ans, rencontre pour la première fois sa mère. Après des années à vivre cachée dans une ferme auprès de sa nourrice, la petite fille doit tout quitter pour suivre cette femme dont elle ne sait rien et qui lui fait peur, avec son tatouage énigmatique sur le bras.
C’est le début d’un long voyage : de Paris à New York, Alice va découvrir le secret de sa propre histoire, et quitter à jamais l’enfance.
Comment trouver son chemin dans un monde dévasté par la guerre ? Avec une sensibilité infinie, Sarah Barukh exprime les sentiments et les émotions d’une enfant prise dans la tourmente de l’Histoire.

Mon opinion :

Attention, un roman déstabilisant, bouleversant, mais tellement réussi. Sarah Barukh nous fait découvrir l’envers du décor sur ces enfants qui ont été confiés pendant la guerre pour leur sécurité à des nourrices. Le point de vue de cette période et du retour des survivants par une enfant est absolument surprenant. Après 7 ans d’absence, Alice se retrouve confrontée à une inconnue qu’on lui présente comme étant sa mère. Elle entre dans une vie de non-dit et de questionnement permanent et jamais personne Lire la suite « Elle voulait juste marcher tout droit, de Sarah Barukh »

FLAGG Fannie·J'ai lu

Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg

Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg aux Éditions Cherche Midi.

Quatrième de couverture :

Birmingham, États-Unis. Ex-Miss Alabama, Maggie Fortenberry a pris une grande décision : elle va mettre fin à ses jours. Elle n’est ni malade ni déprimée, son travail dans une petite agence immobilière est plutôt agréable, mais elle a trouvé malgré tout seize bonnes raisons d’en finir, la principale étant peut-être que, à 60 ans, elle pense avoir connu le meilleur de la vie.
Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais en toute discrétion à en régler les détails.
Or, peu de temps avant de passer à l’acte, Maggie est invitée par une collègue, Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. La représentation étant dans moins d’une semaine, elle décide, pour faire plaisir à Brenda, de retarder l’ultime échéance.
Elle est alors loin de se douter combien les jours à venir vont être riches en secrets dévoilés et en événements imprévus, lesquels vont lui montrer que l’existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu’elle ne le croyait.

Mon opinion :

Grosse déception, j’adore Fannie Flagg et je me suis ennuyé, ça a été un calvaire d’arriver au bout, j’ai failli abandonner plus d’une fois. Le rythme est Lire la suite « Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg »

J'ai lu·LEDIG Agnès

Pars avec lui d’Agnès Ledig

Pars avec lui d’Agnès Ledig aux Éditions Albin Michel.

Quatrième de couverture :

Ils s’appellent Roméo et Juliette. Comme s’ils étaient prédestinés. Mais c’est à eux d’écrire leur histoire, en dépit des accrocs, des cahots et des heurts.
Lui est pompier, un héros du quotidien, solide comme un roc. Mais pas assez pour résister à une chute de huit étages, heureusement amortie par des arbres. Elle est infirmière. De celles pour qui leur travail va bien plus loin que soigner les corps. Attentive, attentionnée, elle donne aux autres sans compter ce que son propre compagnon, Laurent, lui refuse.
Ces deux êtres cabossés par la vie vont se tendre la main. Et apprendre qu’envers et contre tout être heureux ce n’est pas regarder d’où l’on vient, mais où l’on va.

Mon opinion :

Une histoire, comme je les aime, Roméo pompier blessé, Juliette infirmière en soins intensifs va essayer de le ramener à la vie, elle cherche Lire la suite « Pars avec lui d’Agnès Ledig »

BARBERAT Angélique·J'ai lu

Lola ou l’apprentissage du bonheur d’Angélique BARBERAT

Lola ou l’apprentissage du bonheur d’Angélique BARBERAT aux Éditions Michel LAFON.

Quatrième de couverture :

La suite de l’inoubliable Bertrand et Lola Tout aurait dû être si facile… Bertrand et Lola se sont retrouvés. Bertrand a survécu à ces terribles mois où il a été otage en Afrique, seul, déplacé de cache en cache. Lola, depuis son divorce, a décidé de ne plus mentir à personne, et surtout pas à elle-même. Désormais, ils vont former une famille et plus rien ne les éloignera l’un de l’autre. Pourtant, peu à peu, le passé s’incruste dans leur quotidien et perturbe leur bonheur. Des flashs, de plus en plus nombreux, saisissent Bertrand et le ramènent entre les mains de ses geôliers. Il s’enfonce, et occulte sa souffrance. Lola ne perçoit pas son mal-être, elle qui s’efforce pourtant d’agir au mieux, pour ses enfants, pour lui, pour son ex-mari. Et puis, un jour, une étincelle, et la vérité explose au grand jour… Peut-on se reconstruire en homme libre quand on a été une victime ? Par-delà leurs cicatrices, Bertrand et Lola arriveront-ils à vivre leur amour, tout simplement ?

Mon opinion :

J’étais contente de retrouver Bertrand et Lola et j’avais hâte de découvrir la suite de leur aventure sentimentale. Que de rebondissements dans leurs vies ! J’ai souffert en silence avec eux, leurs faiblesses m’ont touché car elle a pris un chemin Lire la suite « Lola ou l’apprentissage du bonheur d’Angélique BARBERAT »

J'ai lu·MacCOY Sarah

Un goût de cannelle et d’espoir de Sarah McCOY

Un goût de cannelle et d’espoir de Sarah McCOY aux Éditions Les Escales.

Quatrième de couverture :

Allemagne, 1944. Malgré les restrictions, les pâtisseries fument à la boulangerie Schmidt. Entre ses parents patriotes, sa sœur volontaire au Lebensborn et son prétendant haut placé dans l’armée nazie, la jeune Elsie, 16 ans, vit de cannelle et d’insouciance. Jusqu’à cette nuit de Noël, où vient toquer à sa porte un petit garçon juif, échappé des camps…
Soixante ans plus tard, au Texas, la journaliste Reba Adams passe devant la vitrine d’une pâtisserie allemande, celle d’Elsie… Et le reportage qu’elle prépare n’est rien en comparaison de la leçon de vie qu’elle s’apprête à recevoir.

Mon opinion :

J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire, à la page 50, j’ai failli renoncer et puis Lire la suite « Un goût de cannelle et d’espoir de Sarah McCOY »

GRIMALDI Virginie·J'ai lu

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie GRIMALDI

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi aux Éditions Fayard.

Quatrième de couverture :

« Je ne t’aime plus. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au jour où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets Lire la suite « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie GRIMALDI »

J'ai lu·RIVA Alex

La grève des femmes formidables et Quand l’imprévu s’en mêle d’Alex RIVA

La grève des femmes formidables et Quand l’imprévu s’en mêle d’Alex RIVA

Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler d’un mais de deux livres. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une suite !

J’aime beaucoup Alex Riva, son parcours pour faire connaître son premier roman m’a considérablement convaincu de ne pas jeter l’éponge quant à l’édition du mien. Alors comment a-t-elle fait ? Lire la suite « La grève des femmes formidables et Quand l’imprévu s’en mêle d’Alex RIVA »

CHAMBERLAIN Diane·J'ai lu

Confession d’une sage-femme de Diane CHAMBERLAIN

Confessions d’une sage-femme de Diane CHAMBERLAIN

Une belle découverte à l’occasion d’une de mes nombreuses pérégrinations dans les rayons de la FNAC.

C’est un roman bouleversant à plusieurs narrateurs, écrit avec justesse et simplicité.

C’est l’histoire de trois femmes, l’une d’elles, Noëlle est sage-femme, elle adore sa vie et se dévoue entièrement à son métier. Un soir, elle laisse un mot Lire la suite « Confession d’une sage-femme de Diane CHAMBERLAIN »