Non classé

Beautiful disaster de Jamie Mc Guire

Beautiful disaster de Jamie Mc Guire, aux Éditions J’ai lu.

Quatrième de couverture :

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…
Une fois toutes les cartes abattues, la catastrophe annoncée se muera-t-elle en amour passionné ?

Mon opinion :

C’est un livre que j’ai dans ma PAL depuis près de 2 ans et qui ne m’attirait pas forcément, à chaque fois je reculais le moment où j’allais le sortir pour le lire. Quels préjugés, Véro ! J’ai adoré, les premières pages ne m’emballent pas trop, mais je continue et dès la page 14, Lire la suite « Beautiful disaster de Jamie Mc Guire »

Non classé

Des détails, on veut des détails…

Des détails, on veut des détails…

Lors des premiers retours des lectrices de « Ta nouvelle vie commence ici », elles m’ont souvent dit que je ne détaillais pas assez certains passages, que l’action se déroulait parfois trop vite. Elles auraient aimé passer plus de temps avec mes personnages et que certaines scènes soient plus développées et durent plus longtemps. En bref, elles en veulent plus…

J’avoue, j’ai toujours eu peur de mettre trop ou pas assez de détails, il m’est difficile de faire la juste part des choses. Pourtant c’est une remarque qui m’avait aussi été faite à la lecture de mon premier roman, « Juste une mise au point ».

C’est d’autant plus compliqué pour moi, car j’applique dans mon écriture ce que je n’aime pas voir dans les livres que je lis. Quand il y a trop de descriptions qui n’apportent rien à l’histoire, cela m’ennuie profondément. Mais j’ai décidé de travailler sur cet axe en plus de l’écriture à la première personne pour mon troisième roman.

Et dès les premiers chapitres, je dois reconnaître que la différence Lire la suite « Des détails, on veut des détails… »

Non classé

Les couleurs de la vie de Lorraine Fouchet

Les couleurs de la vie de Lorraine Fouchet, aux Éditions Héloïse D’Ormesson/Le livre de poche.

Quatrième de couverture :

Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme, elle est touchée par le dévouement de ce fils pour sa mère Gilonne. D’autant que cette mondaine, ancienne actrice au caractère bien trempé, n’est pas toujours facile à vivre ! Quelle est donc sa surprise quand elle découvre, au hasard d’une conversation téléphonique, que le fils de Gilonne est mort… Ce jeune homme est-il un escroc, ou ses intentions sont-elles sincères ? Et pourquoi Gilonne, qui n’est pourtant pas sénile, le fait-elle passer pour son fils ? Guidée par sa curiosité et son attachement pour ces deux être cabossés par la vie, Kim se lance dans une enquête, afin de démêler le vrai du faux, et de faire la lumière sur la personnalité du « vrai » Côme, disparu dans des circonstances mystérieuses.

Mon opinion :

J’ai découvert Lorraine Fouchet avec la lecture d’« Entre ciel et Lou », un véritable coup de foudre. Je souhaitais donc lire d’autres ouvrages de cette auteure. Et je confirme, j’adore sa plume. Dès les premières pages, je m’attache à Kim et Clovis. Le chemin initiatique que prend Kim pour comprendre la décision de sa grand-mère me touche. Ayant travaillé en EHPAD, j’ai souvent entendu ces mots dans la bouche de mes résidents. Sa rencontre avec Gilonne va l’aider Lire la suite « Les couleurs de la vie de Lorraine Fouchet »

Non classé

Ils ont laissé papa revenir de Toni Maguire

Ils ont laissé papa revenir de Toni Maguire, aux Éditions City/Le livre de poche.

Quatrième de couverture :

Elle pensait enfin être protégée des agressions physiques et psychologiques subies depuis sa petite enfance. Elle se trompait.
Toni Maguire, auteur du best-seller Ne le dis pas à maman, poursuit le récit de son enfance, racontant sa terrible vérité. Le père de Toni a abusé d’elle dès l’âge de six ans et ce crime n’a été révélé que lorsqu’elle est tombée enceinte et a dû se faire avorter.
C’est grâce au témoignage difficile de Toni que cet homme qui lui a fait tant de mal a été emprisonné. Enfin, elle a cru pouvoir vivre normalement. Jusqu’au jour où son père, sorti de prison, est revenu à la maison.

Mon opinion :

Accrochez-vous, ce n’est pas une lecture facile. Elle n’est pas facile dans le sens où l’histoire est sordide, où l’injustice est flagrante et où on est profondément choqué par les gens et par le système. J’avais lu le premier livre « Ne le dis pas à maman », il y a plus de 5 ans, c’est le temps qu’il m’a fallu pour oser affronter la suite de l’histoire d’Antoinette. Le récit se passe dans les années 60 en Irlande. Antoinette subit les viols répétés de son père depuis l’âge de 6 ans, sa mère le sait et ne dit rien, car elle a le syndrome de la famille parfaite, et du « qu’en-dira-t-on ». Antoinette tombe enceinte à 14 ans, sa mère l’envoie Lire la suite « Ils ont laissé papa revenir de Toni Maguire »

Non classé

Une vie plus belle, de Diane Chamberlain

Une vie plus belle, de Diane Chamberlain aux Éditions Mosaïc Poche.

Quatrième de couverture :

Quand ils se sont rencontrés, Robin et Travis avaient quinze ans. L’année d’après, ils tombaient amoureux. Pour eux, tout a été trop vite, trop fort : quand Robin tombe enceinte, leur monde et la vie qu’ils voulaient se construire ont volé en éclats. Une seule chose est restée : Bella, la petite fille adorée que Travis élève seul depuis sa naissance, quatre ans auparavant – depuis que Robin les a abandonnés, tous les deux.
Mais lorsque leur maison est détruite dans un incendie, et que le spectre de la pauvreté se profile pour lui et Bella, Travis comprend que sa vie est sur le point de basculer de nouveau. Et, cette fois, il doit faire face à un choix impossible : a-t-il le droit de se mettre en danger pour protéger sa fille ?

Mon opinion :

Comme tous les romans de Diane Chamberlain, nous avons là une petite pépite. Où trouve-t-elle ses idées ? Chacun de ses livres est un moment intense de lecture pour moi. C’est une histoire étonnante comme à chaque fois digne d’un bon film. Au début, beaucoup de personnages, je vais m’y perdre, et non, dès le troisième chapitre tout rentre dans l’ordre, je comprends comment est narrée l’histoire. Chaque page nous pousse un peu plus loin dans l’intrigue de ces trois protagonistes. Lire la suite « Une vie plus belle, de Diane Chamberlain »

Non classé

Une saison à la petite boulangerie, de Jenny Colgan

Une saison à la petite boulangerie, de Jenny Colgan aux Éditions Prisma/Pocket.

Quatrième de couverture :

Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne, dans les Cornouailles, entre le grand phare dans lequel elle s’est installée avec Huckle, son boyfriend, et la petite boulangerie où elle prépare chaque jour, avec passion, d’irrésistibles pains dorés. Mais lorsque le nouveau propriétaire de sa boutique fait irruption sur l’île, Polly réalise que son bonheur pourrait bien être réduit en miettes… Avec une pincée de fleur de sel, des kilos de farine et une bonne dose de volonté, réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ?

Mon opinion :

Quel bonheur de retrouver Polly, Huckle et Neil ainsi que le petit village de Mount Polbearne. J’ai souvent été déçu par les suites, mais là pas du tout. L’histoire est bien ficelée comme toujours, elle reste dans la continuité du premier livre « la petite boulangerie du bout du monde ». Jenny Colgan a gardé la même ligne Lire la suite « Une saison à la petite boulangerie, de Jenny Colgan »

Non classé

Les yeux couleur de pluie, de Sophie Tal Men

Les yeux couleur de pluie, de Sophie Tal Men aux Éditions Albin Michel/Le livre de poche.

Quatrième de couverture :

Étudiante en médecine, Marie-Lou est, du jour au lendemain, affectée à Brest. Autant dire le bout du monde pour celle qui n’a jamais quitté sa Grenoble natale. Une nouvelle existence commence alors pour elle, loin des siens, de ses montagnes : il va falloir s’habituer au climat, à la région, à la collocation, aux collègues… Surtout, c’est l’insouciance et la légèreté de ses vingt-cinq ans qui vont être confrontées à la dure réalité du monde hospitalier. Une nuit, elle croisera Matthieu, interne en ORL. Ce loup solitaire, mystérieux et poétique, arrivera-t-il à lui faire une place dans sa vie ?
Rencontres, passions, non-dits, péripéties drôles ou dramatiques… un plaisir de lecture, un roman sensible et plein de fraîcheur qu’on ne lâche pas.

Mon opinion :

Un premier roman excellent, frais et divertissant. Dès les premières pages, j’accroche à l’univers de Marie-Lou, normal, elle me raconte Brest, ses environs et tout un tas d’endroits que je connais. J’aime beaucoup la plume de l’auteur qui est simple et fluide. J’ai adhéré au milieu médical et à la vie des internes qu’elle nous décrit, un peu à la Grey’s Anatomie. J’ai adoré Lire la suite « Les yeux couleur de pluie, de Sophie Tal Men »

Non classé

Les règles d’usage, de Joyce Maynard

Les règles d’usage, de Joyce Maynard aux Éditions 10/18.

Quatrième de couverture :

Wendy, treize ans, vit à Brooklyn. Le 11 septembre 2001, son monde est complètement chamboulé : sa mère part travailler et ne revient pas. L’espoir s’amenuise jour après jour et, à mesure que les affichettes DISPARUE se décollent, fait place à la sidération. Le lecteur suit la lente et terrible prise de conscience de Wendy et de sa famille, ainsi que leurs tentatives pour continuer à vivre.
Le chemin de la jeune fille la mène bientôt en Californie chez son père biologique qu’elle connaît à peine – et idéalise. Son beau-père et son petit frère la laissent partir le cœur lourd, mais avec l’espoir que cette expérience lui sera salutaire. Assaillie par les souvenirs, Wendy est tiraillée entre cette vie inédite et son foyer new-yorkais qui lui manque. Elle délaisse les bancs de son nouveau collège et, chaque matin, part à la découverte de ce qui l’entoure, faisant d’étonnantes rencontres : une adolescente tout juste devenue mère, un libraire clairvoyant et son fils autiste, un jeune à la marge qui recherche son grand frère à travers tout le pays.

Mon opinion :

J’attendais cette lecture avec impatience, aux vues des commentaires que j’avais lus sur Instagram. L’histoire de Wendy est touchante, je me suis attachée à elle, j’ai partagé sa douleur. Je rejoins l’auteur, sur les règles en matière de deuil, comment doit-on faire, combien de temps est-il permis de pleurer, a-t-on encore le droit de rire, au bout de combien de temps la douleur s’estompe, quelles sont les règles, beaucoup Lire la suite « Les règles d’usage, de Joyce Maynard »

Non classé

Parlons de votre budget livre mensuel !

Parlons de votre budget livre mensuel !

Et vous, quel est votre budget mensuel pour l’achat de vos livres ?

Nous allons parler d’argent dans notre petit billet du mercredi.

J’ai une passion pour la lecture, à raison de 7 à 8 livres par mois, vous imaginez ma bibliothèque, et surtout le budget que cela représente. Je prends toujours un bouquin dans mon sac quand je vais au boulot ou à un rendez-vous médical.

Je ne suis pas la reine du shopping, la mode ! J’avoue, je m’en contre-fous. Je ne fume plus, je ne bois pas, mais j’écris et je lis. Mes vices, Lire la suite « Parlons de votre budget livre mensuel ! »

Non classé

En voiture Simone, d’Aurélie Valognes

En voiture Simone, d’Aurélie Valognes aux Éditions Michel LAFON et Le livre de poche.

Quatrième de couverture :

Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et… trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu.
Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d’une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter… et savourez !

Mon opinion :

Quel réveillon ! Si l’envie d’une satire familiale désopilante vous tente. Aurélie Valognes nous raconte l’histoire de Jacques et Martine et les rapports compliqués qu’ils entretiennent avec leurs 3 fils et leurs 3 belles-filles. J’ai retrouvé toutes mes expressions favorites à chaque début de chapitre (les chiens ne font pas des chats, tourne sept fois ta langue, c’est dans les vieux pots, chercher midi à 14 h et j’en passe). Une très belle histoire de famille, dans un cadre breton, puisque l’action se déroule Lire la suite « En voiture Simone, d’Aurélie Valognes »