Publié dans FLAGG Fannie, J'ai lu

Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg

Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg aux Éditions Cherche Midi.

Quatrième de couverture :

Birmingham, États-Unis. Ex-Miss Alabama, Maggie Fortenberry a pris une grande décision : elle va mettre fin à ses jours. Elle n’est ni malade ni déprimée, son travail dans une petite agence immobilière est plutôt agréable, mais elle a trouvé malgré tout seize bonnes raisons d’en finir, la principale étant peut-être que, à 60 ans, elle pense avoir connu le meilleur de la vie.
Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais en toute discrétion à en régler les détails.
Or, peu de temps avant de passer à l’acte, Maggie est invitée par une collègue, Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. La représentation étant dans moins d’une semaine, elle décide, pour faire plaisir à Brenda, de retarder l’ultime échéance.
Elle est alors loin de se douter combien les jours à venir vont être riches en secrets dévoilés et en événements imprévus, lesquels vont lui montrer que l’existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu’elle ne le croyait.

Mon opinion :

Grosse déception, j’adore Fannie Flagg et je me suis ennuyé, ça a été un calvaire d’arriver au bout, j’ai failli abandonner plus d’une fois. Le rythme est lent, ma lecture a été un peu moins pénible sur la fin avec la découverte du dénouement, fort heureusement. Je n’ai pas réussi à m’attacher à Maggie et à aucun des personnages de l’histoire, dommage.

Auteur :

Venez découvrir mes romans et mes lectures.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s