Non classé

Dans l’attente des premiers retours, le stress est à son paroxysme…

Dans l’attente des premiers retours, le stress est à son paroxysme…

Voilà, le livre ne m’appartient plus, il est entre les mains de mes fidèles lectrices-testeuses.

Maintenant à moi le stress et l’attente. L’attente qu’elles le lisent, car elles n’ont pas que moi, des services de presse de grandes maisons d’édition les sollicitent aussi. L’attente d’avoir leur premier avis, et, c’est ici que se situe mon stress. Ressentiront-elles l’émotion que j’ai voulu véhiculer au travers de mes personnages ? L’histoire va-t-elle leur plaire ? Autant de questions dont pour l’instant je n’ai pas les réponses.

Lorsque j’ai fini d’écrire Juste une mise au point, j’étais tellement contente de moi que j’ai tout fait dans la précipitation. J’ai fait les corrections moi-même, avec l’aide de ma fille et d’Antidote et j’ai envoyé aux maisons d’édition. Quelle idiotie ? Très rapidement, j’ai eu des retours positifs d’éditeurs, yes, super !!! STOP ! Fausse joie, c’était des maisons d’édition à compte d’auteur, ce qui signifie que c’est moi qui devais avancer tous les fonds pour sortir mon livre : dans ce cas autant le faire moi-même et toucher tous les bénéfices. Puis une maison d’édition réputée m’a répondu que je ne pouvais pas envoyer mon manuscrit sans qu’il ait été relu/corrigé par un professionnel, elle m’a donc orienté vers un site qui me permettrait de réparer cette erreur. De plus, savoir se vendre est nécessaire et c’est loin d’être évident pour moi qui n’aime pas me mettre en avant.

J’ai trouvé un correcteur, j’ai fait le travail de modification et effectivement le résultat s’en ressentait. Les réponses négatives ont continué à affluer, plus j’avançais, plus je comprenais là où j’avais fait des erreurs. Pas de correction, pas d’envoi pour lecture à des bêta-lectrices, pas de promotion, tout un tas de choses qui m’était inconnu. Mais je croyais en mon livre, alors j’ai persévéré et j’ai tout repris depuis le début. Après ce travail de correction, j’ai mis en forme mon manuscrit et je me suis inscrite sur la plate-forme d’Amazon qui a le plus de visibilité. J’ai demandé à des lectrices sur Instagram d’avoir la gentillesse de découvrir mon roman et d’en faire une chronique. J’avais raison de croire en mon histoire, elles m’ont toutes écrit des retours positifs avec de jolies chroniques sur leur blog ou sur leur profil Instagram. J’ai commencé à faire quelques ventes sur Amazon, surtout en format ebook, et je sais que mon livre a été lu environ par 200 personnes. C’est peu me direz-vous, j’en conviens, mais pour moi c’est déjà beaucoup. Les auteurs autoédités sont nombreux, et sans un public il est difficile de sortir du lot et de percer, d’où l’importance, je le répète encore une fois, de laisser des commentaires sur les sites. Imaginez si chacun de ces lecteurs avait laissé une évaluation de leur lecture… ça fait rêver, non ?

Toujours est-il que pour la sortie de Ta nouvelle vie commence ici, je n’ai pas fait les mêmes erreurs. J’ai fait corriger mon livre, j’ai fait de la promo, deux interviews, et maintenant les premières lectrices sont en train de le recevoir pour lecture. Je n’ai pas encore décidé si je l’enverrai aux maisons d’édition, ce n’est pas l’argent qui me motive. Ma motivation, c’est de faire rêver les lectrices avec mes romans, de leur faire passer un bon moment, de se dire l’histoire finie « Mince ! déjà ». Ma fille me dit que je devrais, car elle le trouve vraiment meilleur que le premier. Je vais attendre patiemment les premiers retours et les premières chroniques des blogueuses et j’aviserai à ce moment-là. J’ai été tellement touché par le retour de mes lectrices et tellement déçu par le retour des éditeurs, qu’aujourd’hui je ne sais pas quelle est la meilleure chose à faire.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s