Non classé

À la lumière du petit matin d’Agnès Martin-Lugand

À la lumière du petit matin d’Agnès Martin-Lugand aux Éditions Michel Lafon

Synopsis :

À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter. Jusqu’au jour où le destin la fait trébucher… Mais ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ?

Mon opinion :

Une fois n’est pas coutume, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette histoire. Je pense que le côté Lire la suite « À la lumière du petit matin d’Agnès Martin-Lugand »

Non classé

Parce que c’était toi… de Bruno COMBES

Parce que c’était toi… de Bruno COMBES, aux Éditions Michel LAFON.

Quatrième de couverture : 

À l’âge de seize ans, ils s’étaient juré un amour éternel. Vingt-sept ans plus tard, ils se sont retrouvés et rien n’a pu empêcher cette passion de renaître. Ni les deux beaux enfants de Camille, ni Richard, son mari, et son associé dans leur cabinet d’avocats.
Mais peu à peu Stephen, totalement libre, lui, ne peut plus supporter cette liaison et somme Camille de choisir. Bouleversée par cet ultimatum, celle-ci a un accident de voiture où sa fille est blessée et elle-même très atteinte, surtout psychologiquement.
Stephen, bien sûr, ne peut pas aller la voir, toute sa famille est autour d’elle. Mais il la bombarde d’appels, lui demande pardon… Camille est rassurée : dès qu’elle ira mieux, tout recommencera comme avant. Sauf que tout change…

Mon opinion :

J’attendais impatiemment cette suite et je suis tombée amoureuse de sa couverture dès que je l’ai vu. J’ai adoré retrouver les petits préludes au début de chaque chapitre et la magnifique plume de Bruno Combes qui me parle si bien d’amour. J’étais heureuse de retrouver Camille, Stephen et les autres…Alors, pourquoi ai-je eu autant de mal dès les 15 premières pages à replonger dans la suite de l’histoire ? Lire la suite « Parce que c’était toi… de Bruno COMBES »

Non classé

L’Excessive, d’Alexandra Lapierre

L’Excessive, d’Alexandra Lapierre aux Éditions Plon et Pocket.

Quatrième de couverture :

Libertine, adultère et bigame, l’histoire vraie d’une grande séductrice.
Libre et déterminée, intelligente et spirituelle, Elizabeth Chudleigh traversa le XVIIIe siècle en laissant derrière elle un parfum de scandale. Issue de la petite noblesse, elle devint la protégée du roi d’Angleterre, l’amie de Casanova et de l’impératrice Catherine II de Russie, avant d’essuyer des défaites dont aucune femme n’aurait pu se relever. Mais elle sut transformer ses naufrages en triomphes.
Elle aima la vie, le pouvoir et les hommes avec passion. Ils l’aimèrent à la folie.

Mon opinion :

L’histoire de la roturière Elizabeth Chudleigh, elle voulait tout et monter très haut. Le destin lui sourit en permanence, elle se relève à chaque fois que l’on essaie de l’abattre. Elle a un bon fond, elle est généreuse, montre beaucoup de bonté, n’est pas rancunière. Elle a su se faire une place auprès des puissants. Le livre se laisse lire mais il ne m’a pas passionné plus que ça.

Citation :

P 21 : Quant au reste, pour sa propre édification, miss Chudleigh ne formulait qu’une devise qui se composait de trois adjectifs. Ce mot d’ordre, elle l’avait brodé à quinze ans sur tous ses mouchoirs : Court, drôle et saisissant.

P 244 : Je jure devant Dieu, qui connaît tous les cœurs, que je n’ai jamais cessé d’être sincère. Et que je ne suis pas coupable.

Non classé

Le Montespan de Jean Teulé

Le Montespan de Jean Teulé, aux Éditions Julliard

Quatrième de couverture :

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C’était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan… Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu’il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l’homme qui profanait une union si parfaite. Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tous genres, emprisonnements, ruine ou tentatives d’assassinat, il poursuivit de sa haine l’homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme…

Mon opinion :

Je ne comprends pas pourquoi j’ai mis aussi longtemps avant de me décider à le lire. Cela fait 2 ans qu’il était dans ma PAL et je n’arrivais pas à m’y résoudre. Comme j’ai eu tort, si j’avais su plus tôt, il est drôle et caustique dès le début. Des expressions à se tordre de rire, une histoire Lire la suite « Le Montespan de Jean Teulé »

DALY Paula·J'ai lu

Ma meilleure ennemie de Paula Daly

Ma meilleure ennemie de Paula Daly, aux Éditions Cherche Midi

Quatrième de couverture :

Sean et Natty, un couple soudé et uni depuis la fac, mènent une vie parfaitement ordonnée entre leurs deux filles, Alice et Felicity, et l’hôtel qu’ils sont parvenus à acquérir à force de travail. Natty est donc une femme débordée mais relativement comblée. Jusqu’à ce coup de téléphone l’informant que Felicity, en séjour scolaire en France, vient d’être hospitalisée d’urgence. Natty se précipite à son chevet, confiant son foyer aux bons soins d’Eve sa meilleure amie, justement de passage dans la région. Mais, à son retour, quelques jours plus tard, c’est le choc : Sean déclare qu’il est tombé amoureux d’Eve et qu’il veut divorcer. Le pire semble atteint et pourtant, pour Natty, le cauchemar ne fait que commencer.

Mon opinion :

Un bon thriller, bien écrit, sympa à lire, j’ai eu du mal à lâcher le livre car je voulais en savoir plus. Cette sensation que votre vie vous échappe, que vous devenez folle, que vous êtes seule à voir Lire la suite « Ma meilleure ennemie de Paula Daly »