Non classé

L’enfant de Schindler, de Léon Leyson

L’enfant de Schindler, de Léon Leyson aux Éditions Pocket Jeunesse.

Quatrième de couverture :

Alors que tout semble perdu pour Leon Leyson, déporté à l’âge de douze ans dans un camp de concentration, un homme – un nazi – lui redonne espoir. En l’employant comme ouvrier dans son usine, Oskar Schindler fait du petit Leon le plus jeune inscrit sur sa liste. Une liste qui sera synonyme de vie pour lui mais aussi pour des centaines d’autres juifs pris dans les filets nazis.

Mon opinion :

L’histoire est intéressante, Léon nous raconte la guerre et les camps de son point de vue d’enfant devenu adulte. J’ai souvent entendu parler du ghetto de Varsovie, mais ce que l’on sait moins, c’est qu’il y en eut de nombreux autres. Dans ce livre nous explorons celui de Cracovie prévu pour 5000 personnes, et qui en contenait 15 000, avec ses horreurs et ses abominations. Nous découvrons aussi de la détention de sa famille dans le camp de Plazów, où la faim et le froid font des ravages. Léon nous narre sa relation Lire la suite « L’enfant de Schindler, de Léon Leyson »

J'ai lu

On se retrouvera de Madeleine Goldstein

On se retrouvera de Madeleine Goldstein, aux Éditions Archipoche

Quatrième de couverture :

Trois mois de détention dans les geôles de Fresnes, trois jours de convoi de Drancy à Auschwitz dans le même wagon à bestiaux, trois secondes pour s’étreindre : « On se retrouvera… ». Jacques et Madeleine Goldstein n’ont pas vingt-cinq ans, le 1er mai 1944, lorsqu’ils sont séparés sur la rampe de Birkenau. Piégés par la Gestapo pour faits de Résistance, ils sont coupables, aux yeux de l’Allemagne nazie, d’un délit inexpiable : être nés juifs. S’ils doivent un jour se retrouver, ce sera dans l’autre monde… Mais parce qu’ils s’aiment, et parce qu’une petite fille de quatre ans les attend à Lyon, cachée par une nourrice, Jacques et Madeleine vont tenir. Au nom de tous les autres, ils s’extrairont de la machine de mort et d’humiliation. Pour se retrouver, après douze mois en enfer. Broyés, mais vivants. Ce livre est le récit de la jeunesse, du combat, de l’épreuve et des extraordinaires retrouvailles de deux « gamins de Paris » que rien ne destinait à défier l’innommable.

Mon opinion :

On dit souvent qu’il y a un temps pour tout. Ce livre j’ai commencé à le lire il y 2 ans, et à la page 81, j’avais laissé tomber ma lecture car je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire. Mais je me fais toujours un devoir de lire les livres que j’achète, il avait donc réintégré ma PAL. Et j’ai bien fait, Lire la suite « On se retrouvera de Madeleine Goldstein »