Non classé

Les derniers jours de Rabbit Hayes d’Anna McPartlin

Les derniers jours de Rabbit Hayes d’Anna McPartlin aux Éditions Cherche Midi/ Pocket

Synopsis :

Neuf jours. C’est ce qu’il reste à vivre à Mia Hayes, surnommée affectueusement  » Rabbit « . Neuf jours, après plusieurs mois de combat – parce que Rabbit est une battante, une Irlandaise bien trempée.
À son chevet, famille et proches se relaient en un joyeux ballet de souvenirs. Entre silences, gaffes et fous rires, toute la vie de Rabbit ressurgit alors : l’enfance, l’adolescence, Johnny son grand amour, et Juliet, sa fille de 12 ans – une certaine idée du bonheur… Au fil des jours, tous s’interrogent sur leur vie et accompagnent Rabbit dans un voyage émotionnel d’une grande intensité. Quel meilleur bagage pour partir vers la lumière ?

Mon opinion :

Tout est dans le titre donc on se doute que le sujet est sérieux. Il l’est en effet mais la plume d’Ana McPartlin en fait une histoire qui devient drôle, touchante et émouvante à la fois.

On voyage avec cette famille irlandaise Lire la suite « Les derniers jours de Rabbit Hayes d’Anna McPartlin »

Non classé

Dans le murmure des feuilles qui dansent d’Agnès Ledig

Dans le murmure des feuilles qui dansent d’Agnès Ledig aux Éditions Albin Michel.

Synopsis :

Anaëlle, jeune femme en recherche d’informations pour l’écriture de son roman, engage un échange épistolaire avec Hervé, procureur de province. Celui-ci, vivotant dans une routine qui l’ennuie, s’y plonge avec délectation, au grand dam de sa greffière, rapidement agacée par cette insupportable correspondance.
Parallèlement, Thomas, menuisier passionné de nature, s’appuie sur la force des arbres et sa connaissance des sous-bois pour soutenir son petit frère, en proie à une longue hospitalisation.
C’est une petite maison qui sera à la croisée de leurs destins.

Mon opinion :

Très heureuse de retrouver la plume d’Agnès Ledig, je me suis lancée sans appréhension dans ma lecture. Dans ce roman, j’ai replongé dans l’esprit de « Juste avant le bonheur » ou « Marie d’en haut ».

Bien sûr, beaucoup d’émotion et de larmes pour ces deux histoires parallèles qui se rejoignent mais l’une d’elle m’a plus touché que l’autre.

Je n’ai pas aimé Lire la suite « Dans le murmure des feuilles qui dansent d’Agnès Ledig »

Non classé

Parce que c’était toi… de Bruno COMBES

Parce que c’était toi… de Bruno COMBES, aux Éditions Michel LAFON.

Quatrième de couverture : 

À l’âge de seize ans, ils s’étaient juré un amour éternel. Vingt-sept ans plus tard, ils se sont retrouvés et rien n’a pu empêcher cette passion de renaître. Ni les deux beaux enfants de Camille, ni Richard, son mari, et son associé dans leur cabinet d’avocats.
Mais peu à peu Stephen, totalement libre, lui, ne peut plus supporter cette liaison et somme Camille de choisir. Bouleversée par cet ultimatum, celle-ci a un accident de voiture où sa fille est blessée et elle-même très atteinte, surtout psychologiquement.
Stephen, bien sûr, ne peut pas aller la voir, toute sa famille est autour d’elle. Mais il la bombarde d’appels, lui demande pardon… Camille est rassurée : dès qu’elle ira mieux, tout recommencera comme avant. Sauf que tout change…

Mon opinion :

J’attendais impatiemment cette suite et je suis tombée amoureuse de sa couverture dès que je l’ai vu. J’ai adoré retrouver les petits préludes au début de chaque chapitre et la magnifique plume de Bruno Combes qui me parle si bien d’amour. J’étais heureuse de retrouver Camille, Stephen et les autres…Alors, pourquoi ai-je eu autant de mal dès les 15 premières pages à replonger dans la suite de l’histoire ? Lire la suite « Parce que c’était toi… de Bruno COMBES »

J'ai lu·SPARKS Nicholas

À tout jamais de Nicholas SPARKS

À tout jamais de Nicholas SPARKS aux Éditions Robert Laffont

Quatrième de couverture : Chaque mois d’avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C’était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes, Jamie Sullivan avait le don de l’agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l’inviter. Elle le prévient : Lire la suite « À tout jamais de Nicholas SPARKS »