Publié dans Non classé

Love lesson 1 d’Emma Chase

Love lesson 1 d’Emma Chase aux Éditions Hugo Roman

Love Lesson 1, Emma Chase

Synopsis :

L’amour est une leçon difficile à apprendre.
À Lakeside, dans le New Jersey, la vie de Garrett Daniels semble toute tracée. Celui qui, adolescent, était un quarterback arrogant et sexy est aujourd’hui devenu l’entraîneur de l’équipe de foot et le prof le plus cool de son ancien lycée. Il est entouré de ses amis de toujours et possède une belle maison qu’il partage avec son compagnon à quatre pattes, Snoopy. Rien ne semble pouvoir troubler cette tranquillité… jusqu’à ce que son chemin recroise celui de Callie Carpenter.
De son côté, Callie mène elle aussi une existence parfaite à l’autre bout du pays où elle vit de sa passion, le théâtre. Jamais elle n’aurait pensé devoir quitter San Diego, jusqu’à ce qu’elle soit obligée de revenir vivre à Lakeside pour s’occuper de ses parents. Elle devient alors professeure de théâtre dans son ancien lycée où elle retrouve Garrett, son premier amour.
Querelles, histoires de cœur, malentendus, hormones en ébullition… Ce retour au lycée replonge Callie et Garrett en pleine adolescence, alors qu’aujourd’hui, ce sont eux, les profs !
Emma Chase vit dans le New Jersey et se consacre à donner vie à ses personnages hauts en couleur, aux péripéties amoureuses rocambolesques.

Mon opinion :

Je vais faire court, j’ai adoré la trilogie des « Love game ». Ici, l’histoire est assez drôle et sympathique. Les parents sont plus délurés que leur fille, mais il m’a quand même manqué le côté piquant et pétillant de la série « Love Game ». Ça se laisse lire et ça vide la tête.

Une note de 3/5.

Publié dans Non classé

Confess de Colleen Hoover

Confess de Colleen Hoover aux Éditions Hugo Roman

Synopsis :

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

Mon opinion :

Premier livre que je lis de cette auteure et je pense que ce ne sera pas le dernier. De la fraîcheur, de la nouveauté et de la fluidité Lire la suite de « Confess de Colleen Hoover »

Publié dans COMBES Bruno, J'ai lu

Seulement si tu en as envie de Bruno Combes

Seulement si tu en as envie de Bruno Combes aux Éditions Michel Lafon.

Quatrième de couverture :

Vu de l’extérieur, Camille mène une vie parfaite : mariée à un homme de bonne famille, avocate de renom, deux enfants… Et pourtant son mariage s’épuise. Son mari la délaisse, sa belle-famille se montre méprisante, sa fille adolescente reste focalisée sur son téléphone portable, seul son fils, Lucas, lui apporte un peu de réconfort. Alors quand le premier garçon qui a fait battre son cœur la recontacte après vingt-sept ans, elle se laisse emporter dans un tourbillon de sentiments. Stephen est bouquiniste, et vit entre ses librairies de Paris et de Londres. Elle profite d’un déplacement professionnel en Angleterre pour le revoir. Lui n’a jamais cessé de l’aimer et elle retombe sous le charme. Pourtant, Camille met fin à leur relation. Elle tient trop à ses enfants pour mettre en danger sa vie de famille. Quelques mois plus tard, elle reçoit un manuscrit écrit par Stephen.

Mon opinion :

Au détour d’une balade dans une librairie, je tombe sur cet ouvrage, la couverture rigolote m’attire, le titre me nargue, en ai-je envie ? Le résumé de l’histoire finit de me convaincre que c’est un livre pour moi et hop, il est acheté. Et wouahhhhhh, Lire la suite de « Seulement si tu en as envie de Bruno Combes »