Non classé

Mercredi 23 août 2018

Mercredi 23 août 2018

Ce matin, je me suis déplacée au Greta, j’ai réussi à voir quelqu’un de très dynamique qui m’a gentiment rempli les documents que je devais fournir à Pôle Emploi. J’envoie un mail à ma conseillère afin de la prévenir que j’ai les documents et aussi pour la relancer sur mon dossier d’indemnisation.

Retour de mail, avec une mauvaise nouvelle, je n’ai pas le droit à une indemnisation car ma démission est intervenue avant la notification officielle de mutation de Gilles. Je suis contente d’apprendre que j’ai cotisé 4 ans pour peanuts ! Elle me demande de lui apporter les documents demain matin.

Aujourd’hui, confiante, je dépose les documents au Pôle Emploi (une vraie histoire d’amour entre eux et moi). Vers 13h, coup de fil de ma conseillère, un problème dans les papiers que je lui ai transmis, il manque 2 codes sur le dossier, ils sont indispensables. Je l’informe que pendant ses congés, j’ai fait un dossier de recours, elle n’en a aucune trace dans mon dossier, incroyable !!! J’ai remis le dossier en main propre à l’accueil de Pôle Emploi et les documents sont introuvables !

Je saute dans la voiture avec mon Gillou (j’ai de la chance d’avoir un chauffeur particulier), direction Pôle Emploi (hé oui, encore). Je rencontre ma conseillère, je lui montre les papiers du recours, elle les photocopie et va relancer la machine. Elle connait les codes qui manquent sur le dossier mais n’a pas le droit de les mettre (une aberration de plus). Je prends les documents et je retourne au Greta, heureusement, la personne très dynamique est là. Je lui explique le but de ma visite, elle est effarée d’entendre de telles absurdités. Elle se démène et trouve les fameux codes qu’elle ne connait pas car ce n’est pas son service. Je repars avec mes précieux documents bien remplis pour où ? Je vous le donne dans le mille : Pôle Emploi. Je remets les documents en main propre à l’accueil et j’en informe par mail ma conseillère qui entre temps m’a écrit pour me dire que le dossier de recours est retrouvé et qu’il attend bien sagement la prochaine commission de réexamen mais aucune date n’est fixée, elle n’est pas belle la vie !

Honnêtement, on nous rabâche à longueur de journée qu’en France ça va mal, mais avec de tels services comment voulez-vous que ça fonctionne correctement ?

Autre aberration, les abonnements de bus : Je suis demandeuse d’emploi sans indemnisation je dois payer 60 € par mois d’abonnement de bus par contre si je touche des indemnités j’aurais le droit à un tarif préférentiel qui varie de 9 à 18 €. Cherchez l’erreur !

Toutes ces tracasseries administratives confirment bien mon sentiment, qu’en France, on fait tout pour nous empêcher de faire une reconversion. C’est bien dommage.

 

 

 

 

2 commentaires sur “Mercredi 23 août 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s